RAMÉE CATALOGUE À PARAÎTRE PRESSE LIENS CONTACT

Portus Felicitatis Portus Felicitatis

Aujourd’hui presque entièrement oublié, Reutter fut le plus grand compositeur d’opéra à Vienne durant les années 1730 et le compositeur le plus influent de musique religieuse durant trois décennies, jouissant de l’estime à la fois de Charles VI et de Marie-Thérèse. Fils d’un organiste et directeur de musique de la cour à la cathédrale Saint-Etienne, Reutter étudia avec Antonio Caldara et, de retour d’un voyage d’étude en Italie, fut nommé compositeur de la cour impériale à Vienne en 1730. Il devient premier directeur de musique à Saint-Etienne en 1738, second Hofkapellmeister en 1747 et premier Hofkapellmeister en 1769. Sa position influente dans la vie musicale viennoise le conduira à entrer en conflit avec Durazzo et Gluck, conflit qui dégénérera en 1761. Reutter est l’un des quelques compositeurs à avoir écrit pour le pantaléon (psaltérion). Comme Caldara avant lui, Reutter fait usage du pantaléon comme instrument obligato dans plusieurs airs de ses opéras et oratorios. Notre programme comporte quatre airs pour obligato salterio. Avec ce CD, La Gioia Armonica poursuit le travail entamé avec son premier opus, paru également chez Ramée et consacré à des compositions originales pour le pantaléon d’Antonio Caldara (RAM 0405).



Alex Potter  MONIKA MAUCH étudie avec Richard Wistreich à Trossingen et Jill Feldman à Paris. Elle se produit avec le Ricercar Consort (Philippe Pierlot), La Fenice (Jean Tubéry), Ordo Virtutum (Stefan Morent), le Taverner Consort (Andrew Parrott) et Red Byrd. Elle a enregistré des œuvres tirées de l'Altbachisches Archiv et la messe en si mineur de Bach avec Cantus Cölln. Elle se produit en concert et enregistre avec La Capella Ducale et Musica Fiata (Roland Wilson), Weser-Renaissance (Manfred Cordes) et le Collegium Vocale Gent (Philippe Herreweghe). Elle travaille en collaboration avec le Concerto Palatino, l'ensemble dirigé par Bruce Dickey et Charles Toet, et a enregistré avec le Hilliard Ensemble le CD Morimur, qui a rencontré un vif succès. On peut encore l'entendre avec l'Ensemble Daedalus (Roberto Festa), l'ensemble CordArte de Cologne, l'Ensemble Caprice (Matthias Maute), le Montréal Baroque, Les Cornets Noirs et Private Musicke. Dernièrement, Monika Mauch a travaillé avec le luthiste Nigel North à différents programmes de concert, collaboration qui a finalement débouché sur un enregistrement ECM New Series du Musical Banquet de Robert Dowland.


Alex Potter  STANISLAVA JIRKU étudie le chant au conservatoire de Teplice avec Jitka Slavícková et à l'Académie des arts de la scène à Prague avec Ivan Kusnjer. Elle suit des cours d'interprétation avec Gabriela Benacková (opéra et oratorio) et Peter Mikuláš (lied). En 2000 et en 2002, elle obtient une bourse pour l'Académie d'été Prague-Vienne-Budapest en Autriche, où, sous la direction artistique du professeur Ralf Döring, elle se produit lors de plusieurs concerts. Depuis la saison 2005-2006, elle est soliste au National Theatre Opera de Prague, se produisant entre autres dans les rôles de Goffredo (Rinaldo de Händel), Seconde Dame (La Flûte enchantée), Dorabella (Cosi fan tutte) et Cherubino (Les Noces de Figaro). Elle donne également des concerts à l'étranger : en Espagne, en Allemagne, aux Pays-Bas, en France et en Grande-Bretagne. En 2007, elle a enregistré un cycle de chansons du compositeur tchèque Miroslav Kubicka. En mai 2011, elle a chanté le rôle de Ludmila lors d'une représentation de La Fiancée vendue de Smetana avec l'Orchestre de la BBC, sous la direction de Jirí Belohlávek à Londres. Son vaste répertoire s'étend de la musique baroque à la musique contemporaine, et du lied et de l'oratorio à l'opéra.



  L'ensemble LA GIOIA ARMONICA, fondé par la joueuse de psaltérion autrichienne Margit Übellacker et l'organiste et chanteur allemand Jürgen Banholzer, a pour objectif d'explorer le répertoire baroque pour psaltérion, en particulier celui destiné au légendaire pantaléon. L'effectif de l'ensemble est variable, allant du duo psaltérion-orgue à de grandes formations de musique de chambre ; les musiciens sont spécialisés dans le domaine des pratiques d'exécution historiques et jouissent d'une large expérience grâce à leur collaboration avec différents ensembles internationaux. La Gioia Armonica a publié son premier CD chez Ramée, Cantate, Sonate ed Arie, consacré à la musique d'Antonio Caldara. Celui-ci a remporté de nombreuses récompenses (Pizzicato Supersonic Award, Goldberg 5 Étoiles, Prelude Classical Award 2006 pour le meilleur premier CD). Depuis lors, l'ensemble a été invité à se produire en concert en Allemagne et à l'étranger, entre autres aux Händelfestspiele de Halle, au festival Bach de Dordrecht, aux Mitteldeutsche Heinrich Schütz Tage, au festival Orgel Plus de Bottrop et au festival d'orgue Fugato de Bad Homburg.

Meret Lüthi, violon
Sabine Stoffer, violon
Lucile Chionchini, alto
Felix Knecht, violoncelle
Armin Bereuter, violone
Margit Übellacker, psaltérion
Michael Freimuth, archiluth, théorbe
Jürgen Banholzer, orgue, direction


1. Aria Venga l'età vetusta
(from the Festa di camera per musica La magnanimità di Alessandro, 1729)
2. Mottetto de ominibus Sanctis Justorum animae in manu Dei sunt (1732)  
3. Pizzicato  
4. Aria Dura legge a chi t'adora  
(from the Festa teatrale Archidamia, 1727)
5. Allegro  
6. Mottetto de quovis Sancto vel Sancta Hodie in ecclesia sanctorum (1753?)  
7. Mottetto de Sancto Wenceslau Wenceslaum Sanctissimum (1752?)  
8. Aria Del pari infeconda  
(from the Azione sacra La Betulia liberata, 1734)
9. Mottetto de Resurrectione Domini Surrexit Pastor bonus (1748?)  
10. Mottetto de Sanctissima Trinitate Deus Pater paraclytus (1744?)  
11. Aria Soletto al mio caro  
(from the Dramma per musica Alcide trasformato in dio, 1729)