RAMÉE CATALOGUE À PARAÎTRE PRESSE LIENS CONTACT

Amour, viens animer ma voix ! Amour, viens animer ma voix !

Durant la première moitié du XVIIIe siècle, de nombreux compositeurs français s’essayèrent à la composition de cantates, créant ainsi un vaste répertoire d’environ 800 œuvres de ce genre particulier. Malheureusement, malgré que cet extraordinaire ensemble d’oeuvres contienne de nombreuses pièces de grande qualité et même quelques chefs-d’œuvre, il ne rencontre pas encore suffisamment l’intérêt des musicologues et des musiciens. Les éditions modernes et les enregistrements complets sont rares, ce qui a pour résultat que la plus grande partie de ce répertoire est encore totalement inconnue du public aujourd’hui. Si Nicolas Bernier fut le plus prolifique, avec ses quarante cantates publiées, et Jean-Philippe Rameau le plus célèbre – du moins de nos jours –, les meilleurs compositeurs sont sans aucun doute ceux qui sont représentés dans cet enregistrement.



Hugo Oliveira  Le baryton-basse HUGO OLIVEIRA a étudié à la Escola Superior de Música de Lisbonne avec Helena Pina Manique et Luís Madureira ainsi qu'au Conservatoire royal de La Haye avec Jill Feldman, Barbara Pearson et Michael Chance, soutenu par une bourse de la Fondation Calouste Gulbenkian. En 2009, il a remporté le premier prix lors du 3e concours de la Fondation Rotary portugaise. Il a été finaliste au concours international de la Société Bach de Londres. Spécialisé en musique ancienne, son répertoire couvre également de nombreuses oeuvres plus tardives des XIXe et XXe siècles, dont des oeuvres contemporaines inédites. Hugo a chanté dans quelques-unes des plus importantes maisons d'opéra et de concerts d'Europe, notamment à Londres, Amsterdam, Paris, Madrid et Barcelone. Il s'est produit avec des ensembles renommés de musique ancienne comme Le Concert des Nations, Hilliard Ensemble, Il Fondamento, L'Arpeggiata, Ricercar Consort, Les Inventions, Divino Sospiro et la Wallfisch Band, ainsi qu'avec des ensembles modernes de grande réputation comme le London Symphony Orchestra, le Düsseldorf Symphony Orchestra, l'Orchestre Philharmonique de la Radio néerlandaise, le Gulbenkian Symphony Orchestra, le Schönberg Ensemble, l'Amsterdam Sinfonietta, l'Ebony Band et le Remix Ensemble.


Ludovice Ensemble  Le groupe portugais de musique ancienne LUDOVICE ENSEMBLE est basé à Lisbonne et centre ses activités sur la recherche et les pratiques d'exécution historiques de la musique de chambre baroque sur instruments originaux. Créé en 2004 par Fernando Miguel Jalôto et Joana Amorim, il est depuis devenu incontournable sur la scène musicale portugaise. Le Ludovice Ensemble est connu pour la haute qualité de ses prestations, la cohérence de ses projets artistiques et le caractère novateur de ses programmes et de ses propositions, qui combinent créativité, approche passionnée du répertoire et interprétation historiquement informée. Les prestations de l'ensemble sont embrasées par un sens méditerranéen du drame et de l'éloquence rhétorique conformes à l'héritage culturel baroque qu'il fait revivre. Son répertoire est principalement composé de pièces françaises et allemandes des XVIIe et XVIIIe siècles, mais aussi des oeuvres du répertoire baroque italien, portugais et anglais. L'ensemble réunit certains des meilleurs interprètes portugais spécialisés en musique ancienne ainsi que des artistes étrangers – des musiciens, des danseurs, des acteurs et des mimes – aux qualités exceptionnelles. Le Ludovice Ensemble a été enregistré live par la station de radio portugaise Antena 2 et par le Deutschlandfunk allemand ; des enregistrements de ses concerts ont été diffusés par l'Union européenne de radiodiffusion.

Joana Amorim, flûte traversière
Bojan Cicic, dessus de violon
Thibaud Robinne, trompette
Nicholas Milne, basse de viole
Miguel Henry, théorbe et guitare
Fernando Miguel Jaloto, clavecin et direction


Miguel Jaloto  FERNANDO MIGUEL JALOTO a étudié avec Jacques Ogg au Conservatoire royal de La Haye où il a obtenu le diplôme de Master of Music. Il a assisté à des master classes avec Gustav Leonhardt, Olivier Baumont, Ilton Wjuniski et Ketil Haugsand et a étudié l'orgue et le clavicorde baroque. Il a également obtenu le grade de Master of Music à l'Université de Aveiro au Portugal, avec un mémoire sur la musique de chambre baroque portugaise. Il est le continuiste attitré (au clavecin, à l'orgue et au pianoforte) de l'orchestre Divino Sospiro de Lisbonne, dirigé par Enrico Onofri, et est régulièrement invité comme claveciniste par l'Orquestra Barroca Casa da Música à Oporto (Laurence Cummings). Il se produit souvent comme soliste ou comme continuiste au Portugal, en Espagne, en France, en Belgique, aux Pays-Bas, en Angleterre, en Autriche, en Pologne, en Bulgarie et au Japon. Miguel a créé en 2004 le Ludovice Ensemble consacré à la musique de chambre des XVIIe et XVIIIe siècles. Il enseigne les pratiques d'exécution historiques à l'Université d'Évora au Portugal.


Louis-Antoine Dornel 1. Prelude
Ve Concert 2. Fugue. Gay
  3. 1ére & 2éme Gavotte  
  4. Gigue  
     
André Campra 5. Symphonie. Gracieusement  
Le Jaloux 6. [Récitatif] Taisez vous, taisez vous
  7. Air Est ce la le prix, que devoit attendre
  8. Récitatif O soupirs : O transports entre nous confondus !
  9. Air Goutons, goutons la Vengeance
  10. Récitatif Non, vengés moi grands Dieux !  
  11. Air Triste depit, foible secours
  12. Récitatif Pour bannir de mon coeur son importune image  
  13. [Air] Someil, vien, soulage les maux que je sens
  14. [Récitatif] Ou suis-je ! O reveil effroyable !  
     
Louis-Antoine Dornel 15. Prelude
VIe Concert 16. Allemande. Gay  
  17. Reflexion. Lentement  
  18. 1ere & 2eme Gavotte  
  19. Sarabande en Rondeau  
  20. Gigue  
     
Louis-Nicolas Clérambault 21. Récitatif Pigmalion paya cher l'avantage
Pigmalion 22. Air Amour, quelle cruelle flâme
  23. Récitatif Je ne puis jamais être aimé  
  24. Air Reine de l'amoureux empire
  25. Récitatif Pigmalion obtient par sa plainte touchante  
  26. Air Vous, qu'une maitresse insensible
     
Louis-Antoine Dornel 27. Vivement
IIe Concert 28. Lentement  
  29. Vivement. Fugue Gaye  
     
Philippe Courbois 30. [Récitatif] O Ciel ! disoit Orphée
Orphée 31. Lentement Je voy déja le terrible rivage  
  32. [Air] Dieu redouté qui régnés sur les ombres
  33. Récitatif A Ces accords mélodieux  
  34. Air Peut on refuser la victoire
  35. Récitatif Déja loin des forêts du paisible Elisée  
  36. Air Ah ! doit on d'un feu trop tendre