RAMÉE CATALOGUE À PARAÎTRE PRESSE LIENS CONTACT

Une Douceur violente Une Douceur violente

Malgré le fait qu’ils soient les deux derniers représentants importants d’une école de luth dominée par Ennemond et Denis Gaultier, ni Gallot ni Mouton ne peuvent être accusés d’avoir simplement « entretenu la flamme ». Bien que tous deux reconnaissent publiquement leur dette vis-à-vis des Gaultier, leur propre musique affiche de l’originalité et ne peut être considérée comme une pâle imitation, en dépit de leur adhésion aux principes énoncés par cette dynastie vénérée. Des deux compositeurs, la musique de Mouton est la plus proche en style de celui des Gaultier et ce n’est nulle part plus évident que dans les doubles composés sur certaines de leurs courantes. Ceux-ci s’adaptent si bien qu’il est difficile de croire qu’ils sont d’une main différente. La musique de Jacques de Gallot, à l’inverse, présente un changement marqué par rapport à l’ancien style. La perfection de sa musique peut être illustrée par cette phrase d’un de ses élèves, Johann Armand von Uffenbach : « aucune harmonie d’aucune sorte de musique, aussi parfaite soit-elle, ne peut être comparée à celle de ce soliste ».



Anthony Bailes  ANTHONY BAILES étudie d'abord la guitare, ce qui lui permet de découvrir la musique de luth. Sa rencontre avec Diana Poulton le pousse à acheter un luth et à en entreprendre l'étude avec elle. En 1971 il obtient une bourse du Conseil des Arts de Grande-Bretagne pour poursuivre ses études avec Eugen Dombois à la Schola Cantorum Basiliensis en Suisse.
Depuis la fin de ses études, il s'est produit en Europe dans la plupart des festivals les plus importants. Plusieurs de ses enregistrements sont considérés comme des événements ; ses interprétations de la musique française et allemande du XVIIe siècle sont particulièrement appréciées et ont obtenu différents prix. Outre ses activités d'interprète et d'enseignant, Anthony Bailes a réalisé des éditions de partitions et publié des monographies sur le luth et sa musique.


Jacques de Gallot (c. 1625 – c. 1690)   16. Gavotte Vous savez l'amour extrême
  Pièces en la mineur         (from Ballet des Muses)*  
  1. Prélude   17. Menuet  
  2. Allemande Le Bout de l'An de Mr. Gautier       (from Le Triomphe de l'Amour)*  
  3. Courante La Cigogne   18. Menuet
  4. Gigue Le Dogue d'Angleterre       (from Andromède)*
  5. Sarabande La Pièce de huit heures      
  6. Canarie Les Castagnettes Jacques de Gallot
  7. Gavotte La Jalousée   Pièces en fa mineur et do majeur  
  8. Folies d'Espagne   19. Allemande Tombeau de Mr. le Prince de Condé
        20. Chaconne La Comète
Pierre Gallot (c. 1660 – after 1715)   21. Gavotte La Quoquette  
  Pièces en sol mineur      
  9. Prélude Charles Mouton
  10. Apollon
  Pièces en la mineur
      (from Le Triomphe de l'amour)*     22. Prélude
  11. Chaconne Gloire d'Atys
  23. Allemande Tombeau de Gogo
      (from Atys)*     24. Courante et Double
  12. Air Sommes-nous pas trop heureux, belle Iris   25. Sarabande La Princesse
     (from Ballet de l'Impatience)*     26. Chaconne
         
Charles Mouton (1617 – c. 1699)   Jacques de Gallot  
  Pièces en do majeur     27. Les Plaintes de Psyché
  13. Allemande        
  14. Courante        
   15. Gavotte