RAMÉE CATALOGUE À PARAÎTRE PRESSE LIENS CONTACT

Johann ROSENMÜLLER, Vox dilecti mei Johann Rosenmüller, Vox dilecti mei

Johann Rosenmüller n'est plus un inconnu dans la vie musicale d'aujourd'hui. Depuis 20 ans environ, ses œuvres belles et élégantes ont trouvé un large public et leur place dans les concerts et les enregistrements. Malgré cela, le compositeur compte toujours parmi les personnages les plus mystérieux de l'histoire de la musique baroque – un maître de premier rang sans biographie. L'influence de son œuvre fut de son vivant aussi grande, spécialement dans les pays germanophones, que les traces de sa vie sont aujourd'hui absentes. Le présent enregistrement contient principalement des œuvres de la période vénitienne de Rosenmüller, qui dura 25 ans en tout. Durant cette période, il développa un style varié et caractéristique, exemplairement démontré dans les œuvres présentées ici.
Alex Potter et l’ensemble Chelycus nous offrent en première mondiale une interprétation riche et inspirée de ces œuvres majeures.



Chelycus  CHELYCUS se consacre à la musique des 16e, 17e et 18e siècles. Le jeu vocal de l'ensemble se construit sur base de partitions soigneusement éditées. L'instrumentarium historique – parmi lequel des orgues anciens originaux, violons baroques, douçaine, trombone baroque et luth – servent aux musiciens de moyen d'expression, par lequel il établissent désormais un lien vers le passé. Les artistes de l'ensemble Chelycus sont en contrepoint, comme le sont les thèmes de leur musique, les uns par rapport aux autres. Fondé en 1999 et sur base internationale, Chelycus emmène ses auditeurs en un monde de musique jusqu'ici peu connue, qui étonne, touche et interpelle immédiatement. Invité de festivals renommés (Trigonale, Rencontres Musicales de la Vallée, Rencontres Musicales de Vézelay, Baselbieter Konzerte), Chelycus jouit d'une renommée internationale.

Veronika Skuplik, Bjarte Eike, violons
Klaus Bona, Cosimo Stawiarski, altos
Matthias Müller, violone
Robert Schlegl, Adam Bregman, Wim Becu, trombones
Adrian Rovatkay, dulciane
Andreas Arend, luth
Michael Fuerst, orgue et clavecin


Nicole van Bruggen   ALEX POTTER débute sa carrière musicale comme choriste à la cathédrale de Southwark à Londres. Il étudie ensuite le chant au New College (Oxford) et mène en parallèle avec succès des études de musicologie. Il complète ensuite sa formation dans le domaine de la musique ancienne à la Schola Cantorum Basiliensis auprès de Gerd Türk.
Depuis la fin de ses études, il se spécialise dans le domaine de la musique des 17e et 18e siècles et travaille avec des chefs d'orchestres tels que Philippe Herreweghe, Frieder Bernius, Peter Neumann, Manfred Cordes et Roland Wilson.
Parmi ses récents engagements, citons la Passion selon Saint-Matthieu de Johann Sebastian Bach avec le Nederlandse Bachvereniging (Lars-Ulrik Mortensen), Theodora de Händel au festival de Herne avec le Chorus Musicus Köln (Christoph Spering), le Nisi Dominus de Vivaldi avec le Capriccio Basel au festival de Regensburg, un récital solo Purcell au Stimmen Festival de Lörrach, Alexander’s Feast de Händel avec le théâtre de Bâle et la Missa Votiva de Zelenka avec le Kammerchor Stuttgart (Frieder Bernius) dans le cadre de l'Été musical de la MDR.
On peut l'entendre en soliste notamment dans les enregistrements du Schwanengesang de Heinrich Schütz avec le Collegium Vocale Gent (Philippe Herreweghe), de Joshua de Häandel avec le Kölner Kammerchor (Peter Neumann), et des Missae Brevae de Johann Sebastian Bach avec Orlando Fribourg et La Cetra (Laurent Gendre).


1. O Salvator dilectissime
 
2. Sonata XII
   
3. Christum ducem qui per crucem
   
4. In te Domine speravi
   
5. Sonata III
   
6. O dives omnium bonarum
   
7. Vox dilecti mei
   
8. Sonate a doi Violini
   
9. O anima mea suspira ardenter