RAMÉE CATALOGUE À PARAÎTRE PRESSE LIENS CONTACT

Harmoniae Sacrae Harmoniae Sacrae

La Guerre de Trente ans (1618-1648) est le théâtre de sanglants affrontements commis au nom des religions, avec leurs cortèges d’atrocités, de famines et d’épidémies : l’effet non seulement destructeur est surtout profondément démoralisateur. Quelle confiance garder en l’Homme, a-t-il seulement encore l’espoir de trouver dans l’au-delà le repos pour son âme ?
Le présent enregistrement propose quelques-unes des mises en musique de psaumes de pénitence et de textes bibliques probablement les plus émouvantes du XVIIe siècle. Ce qui frappe avant tout, à l’audition de ces pages, c’est d’une part la profondeur du sentiment, mêlé d’humilité, d’affliction et d’angoisse, et d’autre part la véhémence de sa transposition musicale. La musique spirituelle au XVIIe siècle ne devait pas se suffire à elle-même mais devait émouvoir les âmes des fidèles et les ouvrir à la parole de Dieu et au message de Jésus.


L'Armonia Sonora  L'ensemble L'ARMONIA SONORA est fondé en 2004 par Mieneke van der Velden dans l'idée d'interpréter des cantates avec différents solistes. L'ensemble est exclusivement constitué de spécialistes reconnus de la musique ancienne, professeurs dans des conservatoires internationaux. L'effectif est souvent conçu selon les besoins d'une cantate particulière – ou même d'un seul air – et les possibilités de programmation ainsi offertes rendent possibles des concerts très variés. Ainsi, l'ensemble peut être composé d'un groupe de continuo uniquement, ou d'instruments à cordes et à vent. L'Armonia Sonora collabore avec des solistes renommés, parmi lesquels la basse Peter Kooij et les contre-ténors Derek Lee Ragin et Robin Blaze. Pour Ramée, L'Armonia Sonora a enregistré deux CDs plébiscités par la critique : De profundis clamavi, avec des cantates allemandes en collaboration avec la basse Peter Kooij, et da Gamba, présentant les sonates de Johann Sebastian Bach pour viole de gambe dans diverses formations.

François Fernandez, Sayuri Yamagata, violons
Kaori Uemura, Ricardo Rodriguez Miranda, violes de gambe
Peter Rikkers, violone
Leo van Doeselaar, orgue


Hana Blazikova  Née à Prague, HANA BLAZIKOVA obtient son diplôme au Conservatoire de sa ville natale en 2002, dans la classe de Jirí Kotouc. Elle poursuit ensuite ses études avec Poppy Holden, Peter Kooij, Monika Mauch et Howard Crook. Elle se spécialise dans l'interprétation du répertoire baroque, Renaissance et médiéval, et se produit avec des ensembles de toutes origines, parmi lesquels le Collegium Vocale Gent (Philippe Herreweghe), le Bach Collegium Japan (Masaaki Suzuki), Sette Voci (Peter Kooij), Gli Angeli Genève (Stephan MacLeod), le Collegium 1704 (Václav Luks), le Collegium Marianum, la Capella Regia (Robert Hugo) et Musica Florea, partout dans le monde. Hana Blazíková joue également de la harpe gothique et chante en concert en s'accompagnant à la harpe.

Peter Kooij  PETER KOOIJ s'est produit dans les salles de concert les plus prestigieuses au monde avec des chefs d'orchestre aussi réputés que Philippe Herreweghe, Ton Koopman, Frans Brüggen, Gustav Leonhardt, René Jacobs, Sigiswald Kuijken, Roger Norrington ou Iván Fischer. Outre les oeuvres vocales complètes de Bach, son vaste répertoire comprend des oeuvres allant de Heinrich Schütz à Anton Webern et est documenté par plus de 150 productions CD. Il a été invité à participer à l'intégrale des cantates de Bach avec le Bach Collegium Japan sous la direction de Masaaki Suzuki, pour le label BIS. En 1999, il fonde l'orchestre de chambre De Profundis, dans le but d'accompagner les chanteurs dans le respect des pratiques d'exécution historique adéquates. En 2001, il crée l'ensemble Sette Voci qu'il dirige et pour lequel il agence des programmes toujours passionnants de musique Renaissance et baroque. Depuis 2002, il est la basse du quatuor de solistes Tanto Canto, avec lequel il cultive avant tout la littérature baroque et romantique. De 1991 à 2000, Peter Kooij est professeur de chant au Conservatoire Sweelinck d'Amsterdam, et de 1995 à 1998 il enseigne à la Staatliche Hochschule für Musik und Theater de Hannovre. Il est professeur invité à l'Université des Beaux-Arts et de Musique de Tokyo depuis 2000 et est professeur au Conservatoire Royal de La Haye depuis 2005. En outre, Peter Kooij est régulièrement invité à donner des masterclasses en Allemagne, en France, au Portugal, en Espagne, en Belgique, en Finlande et au Japon.

L'Armonia Sonora  MIENEKE VAN DER VELDEN étudie la viole de gambe avec Wieland Kuijken au Conservatoire Royal de La Haye et obtient le diplôme de soliste en 1988. Gambiste parmi les plus sollicités d'Europe du Nord, elle participe à de nombreux festivals en Hollande et dans l'Europe entière et, parallèlement à une pratique intense de la musique de chambre, elle apparaît régulièrement comme soliste dans des ensembles très réputés tels que l'Amsterdam Baroque Orchestra (Ton Koopman), le Concerto Vocale (René Jacobs), le Collegium Vocale (Philippe Herreweghe), la Nederlandse Bachvereniging (Jos van Veldhoven) ou Cantus Cölln (Konrad Junghänel). Son répertoire s'étend de la musique française pour viole de gambe aux airs solos de la musique vocale de Johann Sebastian Bach. Mieneke van der Velden s'intéresse également au répertoire anglais du XVIIe siècle pour basse de viole et lyra viol ainsi qu'au répertoire contemporain. Elle a réalisé trois enregistrements pour le label hollandais Channel Classics et deux pour le label Ramée avec son ensemble L'Armonia Sonora, tous salués par la critique. Mieneke van der Velden est professeur de viole de gambe au Conservatoire Sweelinck d'Amsterdam et au Conservatoire Royal de La Haye.

www.peterkooij.de
www.mienekevandervelden.com


1. Franz TUNDER An Wasserflüssen Babylon
 
2. Johann Valentin MEDER Gott hilf mir
 
3. Matthias WECKMANN Wie bist du denn, O Gott, in Zorn auf mich entbrannt
 
4. Heinrich Ignaz Franz VON BIBER Sonata IV (Fidicinium sacro-profanum)
 
5. Christoph BERNHARD Sie haben meinen Herrn hinweggenommen
 
6. Johann Valentin MEDER Ach Herr, strafe mich nicht in deinem Zorn
 
7. Benedictus BUNS
  (Benedictus a Sancto Josepho)
Obstupescite