RAMÉE CATALOGUE À PARAÎTRE PRESSE LIENS CONTACT

O gente brunette O gente brunette

De 1400 à 1550 environ, la vie musicale européenne fut dominée par cinq générations de musiciens nés et formés dans une aire géographique bien précise, que la musicologie qualifie par commodité de « franco-flamande ». L’écrasante majorité de l’élite musicale de la Renaissance est issue de cette communauté : illustres compositeurs et interprètes recrutés à prix d’or par les mécènes de l’Europe entière. Au sud de ce territoire, la Picardie fut un prolifique vivier de chanteurs et de compositeurs de talent. Les églises cathédrale et collégiales d’Amiens et les chapitres des églises picardes pourvoyaient à la formation générale et musicale d’enfants de chœur qui, s’ils s’avéraient doués pour la musique, pouvaient devenir des musiciens professionnels, soit en poursuivant leur carrière dans des églises, soit, consécration suprême, en étant recrutés dans les chapelles privées des plus grands souverains européens. Avec cinq compositeurs de générations et de statuts divers, ce programme de musique religieuse offre une idée assez complète de ce que pouvait être au XVIe siècle la vie musicale dans les églises d’une province française parmi les plus riches en la matière.


Odhecaton  Depuis ses débuts en 1998, l'ensemble ODHECATON a obtenu quelques-uns des prix discographiques les plus prestigieux et la reconnaissance, par la critique, d'avoir inauguré une nouvelle attitude interprétative dans le domaine de l'exécution polyphonique, qui fonde sur la déclamation du texte sa lecture éloquente et expressive de la polyphonie. Le nom de l'ensemble vocal est tiré de Harmonice Musices Odhecaton, le premier livre imprimé de musique polyphonique, publié à Venise par Ottaviano Petrucci en 1501. Son répertoire d'élection est représentatif de la production musicale des compositeurs italiens, français, flamands et espagnols actifs au XVe siècle. Odhecaton, dirigé par Paolo Da Col, réunit certaines des meilleures voix masculines italiennes spécialisées dans l'exécution de la musique Renaissance et baroque. L'ensemble a enregistré des programmes consacrés à la musique de Gombert, d'Isaac, de Josquin, de Peñalosa et de Compère ainsi qu'à la redécouverte du répertoire de compositeurs espagnols et portugais actifs au XVIIe siècle dans les Îles Canaries. Avec ces programmes, Odhecaton a été l'invité des principaux festivals européens et a obtenu d'importantes reconnaissances discographiques : « Diapason d'or de l'année », « 5 diapasons », « Choc » (Le Monde de la Musique), « Disco del mese » (Amadeus et CD Classics), « CD of the Year » (Goldberg). Odhecaton a en outre à son répertoire la représentation semi-scénique d'Amfiparnaso d'Orazio Vecchi (dans une mise en scène d'Enrico Bonavera et une scénographie de Lele Luzzati) et la production sacrée de Gesualdo da Venosa. Depuis 2008, Odhecaton a investi une grande partie de son engagement musical dans l'interprétation de Palestrina. L'ensemble s'offre occasionnellement la collaboration d'instrumentistes spécialisés dans ce répertoire, parmi lesquels Bruce Dickey et le Concerto Palatino, Gabriele Cassone, Liuwe Tamminga, Paolo Pandolfo et Jakob Lindberg et La Reverdie.

Paolo Da Col, direction
Alessandro Carmignani, Raoul Le Chenadec, Gianluigi Ghiringhelli, Renzo Bez, contres-ténors
Fabio Furnari, Paolo Fanciullacci, Vincenzo Di Donato, ténors
Marco Scavazza, baryton
Giovanni Dagnino, Enrico Bava, Marcello Vargetto, basses


PAOLO DA COL, chanteur, organiste, chef d'orchestre et musicologue, a accompli ses études musicales et musicologiques à Bologne. Intéressé depuis son plus jeune âge par le répertoire de la musique Renaissance et baroque, il a fait partie pendant plus de vingt ans de nombreuses formations vocales italiennes, parmi lesquelles la Cappella di San Petronio de Bologne et l'Ensemble Istitutioni Harmoniche. Outre son activité de guidance d'autres formations vocales et instrumentales dans le répertoire baroque, il dirige depuis 1998 l'ensemble vocal Odhecaton. Professeur au Conservatoire de Trieste, il dirige avec Luigi Ferdinando Tagliavini la revue L'Organo, collabore en qualité de critique musical à plusieurs revues spécialisées dont le Giornale della Musica, dirige le catalogue musical de l'éditeur Arnaldo Forni de Bologne, est éditeur de musique instrumentale et l'auteur de catalogues de fonds musicaux et d'essais sur l'histoire de la vocalité Renaissance et baroque.


Mathieu Sohier 1. Salve Regina
  2. Ave Regina caelorum
     
Thomas Champion 3. O gente brunette
dit Mithou  
   
Nicolas de Marle 4. Missa O gente brunette
   
Antoine Bruhier 5. Ecce panis angelorum
   
Jean Mouton 6. Nesciens mater
   
Loyset Compère 7. Omnium bonorum plena
  8. Virgo caelesti
  9. O genitrix gloriosa
     
Jean Mouton 10. Ave Maria [... Virgo serena]