RAMÉE CATALOGUE À PARAÎTRE PRESSE LIENS CONTACT

William BYRD, Clarifica me William Byrd, Clarifica me

William Byrd fait partie d'une génération de musiciens très productifs : Claudio Monteverdi, Jan Pieterszoon Sweelinck, Girolamo Frescobaldi et Fransisco Correa de Arauxo comptent parmi ses contemporains. La diversité des genres et des principes structurels présente dans son œuvre est remarquable. Même s'il observe les développements continentaux et s'il s'inspire stylistiquement de ses collègues étrangers, les genres restent marqués chez lui d'une forte individualité et présentent peu de ressemblance avec les autres styles européens. Son œuvre se réfère plutôt aux traditions indigènes qu'il renouvelle fondamentalement, surtout dans sa musique instrumentale. Ses fantaisies, par exemple, présentent ce genre sous une nouvelle perspective incomparablement plus variée. Des parties imitatives alternent avec des passages de toccatas ou de canzone, ou même avec des séquences de danses. On trouve par moments simultanément plusieurs tonalités dans une même phrase, « ce qui ne peut être admis » dans les fantaisies selon son collègue Thomas Morley.



Léon Berben   LÉON BERBEN est né en 1970 à Heerlen aux Pays-Bas mais vit à Cologne depuis de nombreuses années. Il étudie l'orgue et le clavecin à La Haye (Koninklijk Conservatorium) et à Amsterdam (Sweelinck Conservatorium) auprès de Rienk Jiskoot, de Bob van Asperen, de Ton Koopman et de Gustav Leonhardt, et y obtient le dipôme de soliste. Dès mars 2000 il est le claveciniste de Musica Antiqua Köln (Reinhard Goebel). Il donne au sein de cette formation des concerts en Europe, en Asie et en Amérique du Nord et du Sud, et enregistre de nombreux CDs pour Deutsche Grammophon / Archiv Produktion. Après la dissolution de l'ensemble fin novembre 2006, Léon Berben concentre son travail sur la musique de chambre et le répertoire solo. Il donne des récitals au clavecin et à l'orgue. Ses enregistrements solos sur instruments historiques — essentiellement pour les labels Ramée et Aeolus — sont encensés par la critique et obtiennent de nombreuses récompenses, dont le Prix trimestriel de la Deutsche Schallplattenkritik et le « Choc » du Monde de la Musique. Outre son activité de concertiste, Léon Berben s'engage par la publication d'articles dans des débats sur les pratiques d'exécutions historiques. Il a ainsi signé comme co-auteur des articles pour la Musik in Geschichte und Gegenwart. Son répertoire s'étend de 1550 à 1750, mais son intérêt se porte principalement sur la musique allemande, les virginalistes et Sweelinck.

www.leonberben.org


1. Prelude (12)
2. Fantasia (13)
3. Clarifica me Pater (48)
4. Clarifica me Pater (49)
5. The Queen's Alman (10)
6. Fantasia (25)
7. Fantasia (63)
8. Ground (86)
9. In Nomine (51) after Robert Parsons
10. Lachrymae Pavan (54) after John Dowland
11. Fantasia (46)
12. Miserere (67)
13. Ut re mi fa sol la (64)
14. A Voluntarie (27)
15. Ground (42)
   
(Musica Britannica work numbers)